Réaction au Mot du Maire d'Eguisheim, Edition de Septembre 2022

Chers lecteurs, peut être savez vous que je suis habitant du village d'Eguisheim en Alsace.

A ce titre je soutiens le CEAC (Collectif Eguisheim à Coeur - https://sites.google.com/view/eguisheimacoeur), collectif pour lequel j'agissais au sein du noyau des 6 membres fondateurs. De par ma charge de travail j'ai récemment pris la décision de ne plus participer aux travaux de ce groupe fondateur, tout en restant un fervent soutien.

 

Le CEAC, suite à mes commentaires et avis sur le sujet en titre de cette page, n'a pas souhaité communiquer via son site.

C'est pourquoi j'utilise mon site pour faire connaitre mon point de vue sur la gestion calamiteuse du village par l'équipe actuellement en place.

 

Voyez plutôt ci dessous la nature de la communication via le 'Mot du Maire' (juste postérieure au week end de la traditionnelle fête du vin d'Eguisheim), à l'initiative du Maire CENTLIVRE, biaisée, orientée, dont je pense qu'elle n'est pas à la hauteur des enjeux en rapport avec la manière de gérer tant la masse des visiteurs que la quiétude des riverains du centre ville.

 

Ci dessous une copie d'écran du site Facebook de la Municipalité... et un extrait du mot du Maire de Septembre 2022

Extrait Site Facebook Eguisheim Septembre 2022.jpg
Extrait Mot du Maire Eguisheim Septembre 2022.jpg

Chacun pourra constater combien la communication à l'attention des habitants d'Eguisheim a été intentionnellement biaisée.

En effet,

  • le commentaire concernant les commerçants a disparu,

  • la nature des supports à l'origine du message sur le site Facebook de la ville a été développé,

  • et la personne à l'origine du message a été baptisée 'un touriste écœuré'!

 

Je m’étonne que le support utilisé par le maire CENTLIVRE, (support payé par ses administrés), puisse servir à une communication qui vise à monter une partie de la population du village contre une autre, qu'il puisse s'autoriser à stigmatiser ceux qui osent faire savoir leur ras le bol du bruit, des désagréments divers liés à la surfréquentation du village,  et qu'il décide de simplement supprimer la mention faite sur le comportement hautement critiquable des commerçants!

On comprend d'autant mieux combien le maire CENTLIVRE a fait le choix de ne favoriser que certains, justement ceux qui profitent de l'afflux toujours plus important de visiteurs, visiteurs qui n'apportent que des désagréments pour les riverains, qui eux n'en profitent d'aucune manière.

Au lieu de régler le problème du bruit et des désagréments (cela concerne tous les riverains mais un en particulier qui a décidé, à juste titre de le faire savoir), notre Maire n'a rien trouvé de mieux à faire que d'attiser la tension entre le clan de ceux qui profitent de la manne touristique et ceux qui en souffrent, et qui comble de l'ironie, entretiennent bravement le décor qui sert aux premiers!

Dès lors, pourra t'on s'étonner de ce que les affiches placardées par le riverain mentionné ci avant, alors qu'elles étaient présentes depuis plus d'un an sans que quiconque n'y porte atteinte, se sont vues arrachées depuis la publication du mot du Maire de Septembre 2022! 

Le Maire CENTLIVRE serait bien avisé de se rappeler que son rôle de 1er Magistrat de la ville est d’œuvrer à la quiétude du village plutôt que de se livrer à des manipulations qui ne vont que faire monter la tension un peu plus.

 

Pour ma part, et dans la mesure où je ne suis pas personnellement visé, je ne peux pas faire valoir un droit de réponse, néanmoins je réfléchis à l'idée d'un courrier à l'attention du Maire CENTLIVRE, avec pour objectif qu'il publie sans délai (idéalement dans le prochain mot du maire) un correctif, valant amende honorable, car ses administrés méritent qu'il veille à l'exactitude de ce qu'il publie et ce, au titre de la probité attendue du 1er Magistrat de la Ville d'Eguisheim.

Jean Christophe HOLFERT

10/09/2022